T’es comme une balle. Je t’ai pas vu venir, tu m’as transpercé le coeur en une fraction de seconde, t’es venu m’infliger une douleur insoutenable et t’es resté logé là, au fond de ma cage thoracique et j’aurais toujours cette putain de cicatrice.